L’état et sa guerre contre les citoyens gilets jaunes

Les manifestations actuelles donnent la stratégie de l’état. Une manifestation non déclarée est illégale, et donne de facto, tous les droits pour la stopper.

Ce qui se passe actuellement Les forces de l’ordre charge dés le début des manifestations

En clair , vous ne respectez pas la loi, cela nous donne TOUS les droits pour la faire appliquer ( principe de responsabilité, mettre fin au désordre  )

Il s’agit donc bien d’une guerre : – vous avez franchi nos frontières , nous sortons les armes .Les gilets jaunes ne pouvaient pas s’attendre à une telle brutalité de l’état car  les revendications sont portées pacifiquement .Le leurre des casseurs , seuls les opposés à ces manifestations peuvent gober l’argument spécieux.

L’état pose donc d’autorité une violence légitime sensée protégé le pays ( les commerçants etc, ) pourtant , les gilets jaunes représentent majoritairement le pays.

Les revendications sont claires : salaires décents en tenant compte du cout de la vie. Participation citoyenne ( plus de démocrate), fin du gel des retraites, revendications écologistes intelligentes concernant l’interdiction d’un ensemble de poisons etc.

Le grand débat devait se nourrir de toute la richesse  » de l’argumentation ».Le gouvernement s’en est sorti par la technique dite « de la pelouse ».

On met un peu d’herbe dans le béton, ça coute pas cher , et tout le monde est content ( la campagne dans la ville ) .Bientôt nous aurons des forets urbaines dans Paris.

Cette stratégie  pose pourtant  une question, et cette question c’est  a qui appartient le pays ? A un peuple, ou à un gouvernement qui n’a même pas l’assentiment d’une majorité de la population ? (

Partant du principe que personne ne peut donner la définition de ce qu’est un français, il sera difficile de faire consensus pour définir ce qu’est un peuple, et je ne parle pas du fameux  » roman national « .

C’est là surtout que la présence des extremes est gênante. Ca brise la démocratie encore une fois.

Les gilets jaunes vont devoir très vite trouver un autre terrain car maintenant la technique est rodée, et plus une manifestation non déclarée ne sera possible.

L’état fin stratège fait ce que les gilets jaunes n’ont pas su faire dés le début savoir : déclarer la guerre, et nous etions quelques uns a savoir que depuis le début , qu’en s’enlisant , que l’avenir serait difficile pour les citoyens gilets Jaunes. 

Pour l’instant, le gouvernement casse des têtes et mutile a tour de bras. Lorsque le gouvernement sera sorti de  » l’angoisse « , ( des entités aussi peuvent êtres angoissées ), il fera la coup des « cercles d’experts » chargés analyser ce qui s’est passé, et d’en tirer des conclusions mais, ne vous y trompez pas, ce sera pour briser facilement  et avec une violence tout autre mais moins visible, le prochain soulèvement.

Qu attendons nous donc pour declarer nos manifestations ?

Ce contenu a été publié dans gilet jaune, Lettre Ouverte, Média, Politique, Revendication, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à L’état et sa guerre contre les citoyens gilets jaunes

  1. Boussion dit :

    Droit de réponse à l’article : « L’État et sa guerre contre les citoyens gilets jaunes. »

    Cet article, publié par Citoyen GJ 72 dit :
    « Les manifestations actuelles donnent la stratégie de l’État. Une manifestation non-déclarée est illégale, et donne de facto, tous les droits pour la stopper. »

    Je répondrai  en citant la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793, Article 35 : «Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs». Il me faut tout de même préciser que la déclaration de 1793, où l’on retrouve ce devoir d’insurrection, ne fait pas partie du bloc de constitutionnalité et n’a aucune valeur juridique. Mais ce devoir d’insurrection je le fais mien, et puisqu’il faudra par nous-même écrire la constitution, l’idée est lancée de donner à cet article une valeur juridique.

    Ce même article, publié le 1er octobre 2019 dit :
    « Partant du principe que personne ne peut donner la définition de ce qu’est un français, il sera difficile de faire consensus pour définir ce qu’est un peuple ».

    Je répondrai comme suit : 1) Nul besoin de définir ce qu’est «être français » pour pouvoir définir ce qu’est « un peuple ». Le peuple n’est pas la Nation. Ainsi, il doit être possible de donner une définition de « peuple » qui puisse s’appliquer à toutes les Nations, aussi bien française, que brésiliennes ou égyptienne.
    2) Proposons donc une définition du « peuple », qu’il soit français, brésilien ou égyptien : le peuple est ceux sur qui s’exerce le pouvoir. Le peuple est celui qui ne prend pas directement les décisions qui le concerne. Est peuple ceux qui ne sont ni décideurs politiques ni décideurs économiques.

    L’article dit :
    « C’est là surtout que la présence des extrêmes est gênante. Ça brise la démocratie encore une fois. »

    Je répondrai : Dans ce contexte, qu’entend t-on par « les extrêmes » ? FN, LO, UPR, communistes et LFI ? La question est ouverte… Mais s’il s’agit bien de ceux-là, leurs électeurs représentent grosso modo 50 % de l’électorat… 50 % du peuple qui s’exprime défendrait-il, par conviction ou par ignorance des extrémistes ? Si par « extrême », nous entendons seulement les électeurs du FN, il s’agit tout de même de 40 % du peuple qui s’est exprimé lors du deuxième tour de la présidentielle de 2017. Comment peut-on se dire démocrate et en même temps rejeter ces 40 % ? Ce 40 % DIT quelque chose, encore faut-il savoir l’écouter. Enfin et beaucoup plus essentiel, QUI BRISE LA DEMOCRATIE AUJOURD’HUI? Non pas ces 50 % d’électeurs ni les pathétiques leaders de ces partis. Non, ceux qui brisent la démocratie sont ceux là-même qui ne sont pas le peuple (élus et décideurs économiques) – appelons-les « les oligarques » – démocratophobes affichés et acteurs du néo-libéralisme ou libre-échangisme. Ce même libéralisme économique qui dévore les pauvres, appauvrit les classes moyennes, précarise et pousse au suicide. Ce même libéralisme qui, pour mieux appauvrir le peuple ou pour mieux enrichir les oligarques (ce qui revient à dire la même chose) met en concurrence les peuples des diverses Nations et fait la promotion du communautarisme. En bref, ce libre-échangisme, pour mieux dévorer les peuples, les préparent à la guerre.
    Qu’entends-je ??? Un porte-voix des oligarques qui a dit « Europe de la défense » ??? Que la volonté de ces oligarques soit faite, et contre « les extrêmes », clamons ensemble : – « Que vive l’Europe de la défense! » Allez grande folle, tu parles de la guerre, alors arrête l’ironie. Dans un monde extrême, on vous dit « La Guerre c’est la Paix » ou pour le dire avec les mots d’aujourd’hui : « L’Europe de la défense, c’est l’Europe de la Paix. ».

    Et comme si cela ne suffisait pas, ce même libéralisme qui nous appauvrit, qui nous divise jusqu’à la guerre, est entrain de tuer la vie sur Terre.

    Alors Amis, ce soir, avant de dormir, chantez ce refrain : «Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs».

  2. Tony dit :

    La déclaration de manifestation va à l’encontre de la démocratie qui est le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple ce qui veut dire entrer dans le système de la dictature mondiale qui se met en place.
    Hong Kong nous montre la voie.
    Demos Kratos

  3. fred dit :

    Effectivement , ce n’est plus une guerre de mouvement mais maintenant une guerre de tranchées .Mais ce 17 Novembre 2018 , en enfilant ce gilet jaune , nous savions tous pertinemment , que rien n’allait ce régler en 1 journée !!!!
    Du coup , des petits ronds-points de nos petites communes jusqu’au plus belles avenues de Paris , une marée jaune s’est mise a déferlée …..
    La liste de nos revendications s’allongeant tout les jours , représentant toujours un peu plus le mal être d’une grosse partie de la population rurale que urbaine , le socle de nos institutions s’est subitement mit a vaciller !!!!
    Notre Roi Soleil , allait ‘il perdre la tête ?
    Ruades , recucales , quelques miettes furent jetées , histoire de calmer les corps et les esprits ….

    Octobre 2019 , beaucoup de gilets sont retournes dans leurs étuis , et sont de plus en plus rares sur les tableaux de bord des voitures !!! Pourquoi ?
    Ne subsiste que quelques irréductibles , accrochés a leurs conviction tel une huitre a son rocher , et je fais partie de ceux la !!!!!!
    Je n’ais pas envie de me résigné, j’y crois putain !!!!!
    Car je crois en l’Homme , et surtout dans nos institutions !!!!!
    Non je ne suis pas révolutionnaire mais réformiste !!!!
    Nous aussi nous sommes capables , comme beaucoup de nos semblables depuis des siècles et des siècles , a nous réunir , a réfléchir , et a proposer une alternative durable a ce pouvoir en place !!!
    Car pour moi , ce sera notre futur combat , revêtir notre assemblée nationale de Jaune mon plus beau rêve , et le votre aussi je le souhaite !!!!!
    Mais pour cela , il y aura des marches a franchir avant d’arriver tout en haut , mais j’ai confiance en Nous
    Alors voila mes amis , la question est posée , Stop ou Encore ?
    si Encore , sous quelle forme ? Comment et avec Qui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *