Augmentation à tout va ! (Article N°4) BONUS

Nos Retraites ! Bonus

NE NOUS TROMPONS PAS DE COMBAT : Le pouvoir d’achat n’est-il pas la raison d’être des Citoyens en général (Jaunes et de tout autres couleurs ) Est il bon de rappeler le nombre de gens vivant en dessous du seuil de pauvreté ?
Combattre la répression policière est une chose , combattre notre pouvoir d’achat en est une autre (ET SURTOUT NE PAS l’OUBLIER).

Effectivement Les violences policières de ces derniers mois en France, dénoncées de toute part, ont été et sont toujours niées par ceux qui détiennent le pouvoir. Elles sont aussi toujours légitimées et justifiées par l’institution policière elle-même, à commencer par l’inspection générale de la police nationale (IGPN), qui ne sanctionne que très rarement – pour ne pas dire jamais – les auteurs de violences, mortelles ou non mortelles.   Mais en y réfléchissant , ces violences policières du mandat de Macron sont-elles une découverte ? Ne pas oublier ce Pauvre Rémy Fraisse mort a Notre Dame des Landes , ou la vérité a été en parti caché , et pourtant c’était pendant le Mandat de François Hollande = A Méditer.
A défaut d’invoquer à chaque fois la légitime défense, qui est le principal fondement à l’usage des armes par la police, ses rapports et conclusions soulignent, pour la plupart, la nécessité de l’emploi de la force et son caractère proportionné, si ce n’est n’imputent la responsabilité des blessures et des décès aux victimes elles-mêmes.  Alors est ce notre combat ? Arriverons-nous à faire entendre raison ? A part solliciter la commission des droits de l’homme ! Quel recours ?

  1. Reformes des retraites

Réforme des retraites: vous serez concerné… un peu, beaucoup ou pas du tout?

La future retraite universelle à points va-t-elle vous toucher? Que deviennent vos trimestres et vos points de complémentaire acquis? On fait le point.
Jean-Paul Delevoye vient de présenter son rapport pour un « système universel de retraite ». Un texte qui doit encore être soumis à concertation avant de prendre la forme d’un projet de loi. Mais un sujet taraude d’ores et déjà beaucoup de personnes: qui sera concerné, à quel degré et comment seront préservés les droits acquis? Le rapport évoque quelques pistes à prendre néanmoins avec prudence car des aménagements pourraient être décidés au cours de la négociation à venir avec les partenaires sociaux.
En l’état présent des choses, on peut affirmer que les retraités actuels et les personnes nées avant 1963 ne seront pas du tout concernés par la réforme.

Qui sera concerné?

Sauf autre option retenue, le système universel devrait s’appliquer au plus tôt aux personnes nées en 1963 et après, et dont l’âge légal de départ en retraite, soit 62 ans, sera atteint à compter du 1er janvier 2025.
Si, en raison de votre statut, vous faites partie des personnes dont l’âge légal est inférieur à 62 ans, ce délai sera décalé d’autant. Par exemple, pour ceux dont l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 57 ans, la première génération impactée pourrait être celle née en 1968.
Important! Les assurés, y compris ceux nés à compter de 1963, qui partiront en retraite avant le 1er janvier 2025, notamment parce qu’ils bénéficient d’un dispositif de départ anticipé, par exemple pour carrière longue, échapperont également à la future réforme.

Application progressive 

Ainsi, il semble acté que les premiers assurés concernés ne seront pas touchés brutalement par l’âge d’équilibre à 64 ans, nécessaire pour obtenir un taux plein sans décote. Lors de la présentation de son rapport Jean-Paul Delevoye a assuré qu’une personne qui devait partir à 62 ans en 2025 ne verra pas du jour au lendemain l’âge de sa retraite taux plein reculer de deux ans.  « La mise en place sera très progressive » a-t-il rassuré.  Mais seul le projet de loi permettra d’être plus précis. 

Que deviennent vos droits à retraite acquis? 

Autre engagement figurant dans le rapport de Jean-Paul Delevoye : les droits relatifs aux périodes travaillées avant l’entrée en vigueur du nouveau système, qu’il s’agisse de trimestres ou de points, seront conserves à 100%. Une photographie des droits relatifs à̀ la carrière effectuée par chaque assuré concerné sera réalisée au 31 décembre 2024.

  • Pour les régimes de retraite actuellement calculés en points (comme c’est le cas de l’Agirc-Arrco), cette photographie sera réalisée en valorisant les points acquis dans les anciens régîmes au 31 décembres 2024 en points du nouveau système, par une simple échelle d’équivalences.
  • Pour les régimes de retraite calculés en trimestres et dépendant d’un salaire de référence et d’une durée d’assurance requise (retraite de base des salariés du privé par exemple), cette photographie des droits fin 2024 conduira à̀ faire comme si les assurés liquidaient leur retraite à cette date. Les règles de calcul seront adaptées pour que les droits soient calculés au prorata de la période passée dans les anciens régimes. Cette adaptation nécessitera, pour le calcul de ces droits, une proratisation de la durée d’assurance requise en fonction de la génération à laquelle appartiennent les assurés. Pour le salaire de référence, seront prises en compte les rémunérations perçues jusqu’au 31 décembres 2024. Toutefois, le calcul serait aménagé́ par génération pour tenir compte du fait que la carrière des assurés n’est pas achevée à cette date. Enfin, aucune règle de décote ou de surcote ne sera appliquée pour le calcul de ces droits.

Extrait du rapport rédigé par Jean-Paul Delevoye (18 juillet 2019) Chez les fonctionnaires de catégorie active, la possibilité de partir à 52 ou 57 ans sera maintenue uniquement pour les métiers régaliens dangereux (policiers normal à taper sur des citoyens donne le mérite de partir plus TÔT, douaniers, etc.).
LA QUESTION ESSENTIEL, LA VALEUR DU POINT N’EST PAS FIGE !
Fort a parier que la valeur du Point Baissera régulièrement, et la Précarité ne fera qu’augmenter.
Travailler plus vieux et mourir plus tôt voila la devise de notre pouvoir !
N’est pas notre combat ?

Ce contenu a été publié dans Loi, Média, Politique, Revendication, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *