1 An déjà !

Qui aurait parié un euro que ce mouvement serait encore là un an plus tard ? N’étions-nous pas parti pour juste un samedi ? juste quelques jours? Nous sommes sûrement moins nombreux, mais toujours en vie, et même prêt à rebondir pour certains .

 17 Novembre 2018 , que de souvenirs!!

qu’elle était belle la France d’en bas, du milieu et d’en haut dans la rue à crier son ras le bol d’être la vache à lait depuis 40 ans . Entre 7 000 et 12 000 personnes à travers la Sarthe dans les rues !! Jouissif pour beaucoup de constater cette union , ces rencontres , ces échanges . Pour certains nous sommes devenus ami(es) alors que tout nous opposait.

17 novembre 2019 , quel résultat ?

Nous retiendrons déjà une date : le 10 décembre 2018 ou notre cher président a enfin daigné s’adresser à ses compatriotes. Il aura mis 3 semaines pour comprendre pourquoi une partie de la population française était dans la rue et sur les ronds-points. Enfin nous le pensions ! Nos espoirs se sont très vite effondrés! Des miettes, voilà ce qu’il a proposé !! des miettes espérant calmer la population, la faire rentrer chez elle et continuer sa politique de riche. Cependant, les citoyens n’ont pas été dupe et l’avenir leur a donné raison : Le gel des augmentations n’a effectivement duré que 6 mois , s’en est suivi 2 hausses successives du tarif Edf , la Hausse du prix du contrôle technique et exigence revue à la hausse, suppression de la prime énergétique pour l’achat d’un véhicule gasoil (Il est vrai que la France d’en bas a les moyens de s’acheter de l’électrique ou de l’hybride ) …

La lutte dans la rue a donc continué mais notre président loin de baisser les bras à trouver d’autres manières pour nous écraser :

  • La répression policière : violence, matraquage, gazage, garde à vue et loi anti casseur
  • La censure médiatique : sur les réseaux sociaux, sur les chaînes télévision …. À croire que le mouvement n’est plus vendeur !!!! il ne doit plus y avoir de trace des gilets jaunes
  • La manipulation médiatique : Quel meilleur moyen, pour écraser un mouvement populaire d’une telle ampleur, que de le ridiculiser en le dénigrant et en le rabaissant plus bas que terre.

A-t-on vu un article de presses mettre en valeur les actions structurées des gilets jaunes comme la signature de la pétition d’ADP du 9 novembre 2019? Même la presse Sarthois Audio Visuelle n’a pas relayé l’info CORRECTEMENT. Nous ne nous ferons pas le plaisir de les citer . **

Puis Il y a eu le grand débat!! une mascarade de rencontre entre le président et la population à grand coup de communication médiatique qui n’a eu qu’un effet pour les citoyens: la division!! nous sommes passés d’un mouvement ayant pour revendication le vivre mieux, le pouvoir d’achat, moins de taxes, une meilleure répartition des richesses …. À plus de 1500 revendications nombrilistes “du chacun pour soi” revenu au-devant de la scène ….

Peut-on dire qu’il a gagné? a-t-il réussi à nous faire rentrer? quelle a été notre réaction? Force est de constater que, en effet, beaucoup sont rentrés:

  • la peur de la violence : des blessés, des estropiés, des morts, pour quelques miettes jetées ici et là
  • la peur de la justice ou plutôt de l’injustice : les condamnations tombent, faire des exemples, les amendes pleuvent, faire mal aux portefeuilles
  • mais aussi c’est l’arrivée des divisions et des incompréhensions : Leader, pas de leader ; chef, pas de chef ; structurer, s’organiser ou pas ; se soutenir ou le chacun pour soi ; s’entraider ou faire ce que l’on veut….

Que de discours contradictoires relayés par des personnes lors d’interview dans la presse ou sur les réseaux sociaux qui ont déstabilisé le mouvement!!! est-ce si important de savoir à quoi sert la recette d’une vente de gâteaux ou d’un calendrier ? Sommes-nous devenus aussi crédules que les gens qui nous gouvernent et qui nous ponctionnent tous les mois !

Où est le véritable combat ? entre nous ou contre les plus hautes instances de l’état ? Ne pouvons nous pas avancer comme un seul homme contre la dictature en marche? Notre réponse est toute trouvée . REPRENONS CE SLOGAN : l’union fait la force !

Alors ce samedi 16 novembre 2019 en Sarthe?

La colère est toujours là et la détermination à changer cette société toujours présente!! un appel à revenir sur les ronds-points et un appel à monter sur Paris est apparu sur les réseaux sociaux. Nous espérons vraiment revoir cette même effervescence qu’en 2018 .

Nous espérons que tout est structuré et que cette multitude de point de Rdv ne soit pas une erreur . Ne faut-il pas 100 personnes à 1 endroit que 10 à 10 endroits différents ? La règle de chacun fait ce qu’il veut , est-elle un bon choix ? le combat n’est-il pas le même ? Nous espérons aussi Que ces nombreux appels aux blocages ont été fait en concertation avec tous les organisateurs . Je t’aide tu m’aides . N’oublions pas que l’union fait la force, soyons alors structuré !! Et grâce à ça alors peut-être nous serons entendus ….

** Merci au Ouest France pour cet article et a l’écho Sarthois pour son article du 14/11/2019

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/gilets-jaunes-les-femmes-dans-l-action-pourquoi-elles-se-battent-encore-661f5e08-0307-11ea-8673-8b428369005a?fbclid=IwAR0wcNBHXsqOWTcz9gwA7pAY_ckgTPysVPDqWDqrv1OogmATuDEatG7BZOk

Ce contenu a été publié dans actions, Casseurs, gilet jaune, manifestation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *